Eugène Lawn est un personnage angoissé et angoissant. Obsédé par les données sonores, il passe ses nuits à scruter le web afin de repérer les sonorités qui font vibrer ses sens. Musique, reportages, itws, ambiances sonores, il vit dans un besoin obsessionnel de télécharger tous les fichiers qu'il trouve, pour ensuite les découper, les décortiquer, et les ré-assembler dans ses créations radiophoniques qu'il appelle « Data Lawn Project ». Le résultat est sans doute innovant mais surtout troublant, et déroute les oreilles réceptives habituellement réveillées par des programmes radiophoniques plus conventionnels mais devenus aujourd'hui trop consensuels...

Désormais le matin, entre 8H et 9H, le manque de sommeil sera compensé par des rythmiques séduisantes, les fortes consommations de caféine régulé par des sons enivrants et les connexions neuronales stimulées par une libre interprétation des sens. Bienvenue dans le Data Lawn Project !!!
Background Illustrations provided by: http://edison.rutgers.edu/

Revenu de Vie

Eugéne Lawn est un homme moderne, pressé et extrèmement sollicité. Il s’abstiendra donc d’écrire une énième définition de la notion de revenue de vie vu que vous en trouverez une ici : http://appelpourlerevenudevie.org/ ou là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_vie

Idem pour le paragraphe sur la crise et le besoin d’un changement du système actuel car c’est une évidence : http://www.courrierinternational.com/article/2010/04/29/les-miracles-du-revenu-minimum-garanti

Il y a même un docu vidéo : http://le-revenu-de-base.blogspot.com/2010/10/film-launch-of-le-revenu-de-base.html

Eugène, ça fait des années qu’il se refuse à travailler sous la contrainte. Bref il a quasiment toujours fait ce qu’il a voulu tout en arrivant (parfois) à gagner de l’argent. Enfin suffisamment pour continuer à télécharger gratos de la musique, boire de la bière et faire du sexe… Alors quand il découvre un concept pour remettre le citoyen, son autonomie, son désir d’entreprendre, sa capacité à être créatif au coeur de la socièté, ça lui parle grave…

Eugène a donc décidé de gratter “le sujet” et a rencontré :

- Carole Fabre : http://tedxtalks.ted.com/video/TEDxBordeaux-Carole-Fabre-Reven

- Olivier Auber : http://www.youtube.com/watch?v=epaxhbjPMJ4

- Stanislas Jourdan : http://www.tetedequenelle.fr/2011/10/gauche-nouveau-pacte-social/



Et il en a fait 2 sessions matinales du Data Lawn Project :

Lundi 10 Octobre 2011 : ( à télécharger ici )

Mardi 11 Octobre 2011 :

Oups !! Emission introuvable pour le moment… Recherche en cours sur les disques durs du Data Lawn Project…



Bon , à présent, Eugène a une vague idée sur le montant mensuel à attribuer et le pourquoi de la valeur. Pour le financement global, il y a des pistes sérieuses et ça semble possible. L’idée que tout le monde veuille glander, c’est un vieux fantasme crétin qui tient pas la route…

Si l’état demande moins de compte aux citoyens (fini les prestas sociales remplacées par le revenu de vie), si le salarié a moins de pression et n’est plus autant à la merci des patrons, si on n’est plus obligé de penser rentabilité lorsqu’on crée des oeuvres, des objets, des services, Eugène dit tant mieux !!!



Par contre, il y a quand même quelques interrogations qui demeurent dans la tête d’Eugène

- Comment qu’on va faire pour éviter une inflation ? Si tout le monde a un revenu de vie et quie la majorité continue à travailler à mi-temps ou à plein temps, ça veut dire une augmentation du pouvoir d’achat mais aussi une risque d’augmenattion imporatnte des matière premières, des produits alimentaires, du parc immobilier donc inflation !!! Et au bout de quelques années, l’inflation pourrait-elle être telle que l’on serait dans une situation économique plus difficile pour les citoyens qu’avant le revenu de vie ?!!

- Comment qu’on fait sur l’échelle internationale si la France est le seul pays à avoir mis en place un revenu de vie pour ses concitoyens ?  Et l’Europe elle va dire quoi ?

Voilà des questions qui méritent des réponses et de nouvelles émissions à venir sur le revenu de vie… Après quelques schémas et de longues formules de mathématiques pour préparer ses algorithmes d’itws, Eugène est déjà reparti sur le terrain, un vrai look de journaliste, cigarette à la bouche, petit pull à col roulé noir & micro à la main…

Pour la carte presse, il a toujours celle d’un certain  Stéphane Taponnier qu’il acheté d’occaz lors d’un séjour en Afghanistan. D’ailleurs, Si vous connaissez Stéphane, vous pouvez lui dire que c’est Eugène qui a sa carte, elle est pas abimée, y’a juste un peu de Typex (pour changer le nom) à gratter dessus …